billets_eurosLe blog citoyen (et apolitique?) Sauvons la médiathèque de Rouen! fait un point sur la situation au 31 juillet de la future prochaine ex-médiathèque de Rouen qui après des rebondissements dirigés par de vrais bras cassés ne sera FINALEMENT pas démolie. Ouf, on a eu chaud !

Non, non, les contribuables rouennais vont payer un établissement départemental puisqu'il sera placé dans la future prochaine ex-médiathèque les archives départementales. Une biblothèque de quartier prendra place également...avec un petit coût de...18 millions d'euros !!!

Nos élus de la région, du département, de l'agglo, de la ville de Rouen...ont une sacrée ambition pour la lecture à Rouen ! On voit les choses en grand ! On dépense pour des archives (pourquoi pas d'ailleurs, je n'ai rien contre...) mais on considère qu'on n'a pas besoin de grande bibliothèque...

Ils préfèrent la bibliothèque Villon. Rien est dit d'ailleurs s'ils comptent faire des travaux là-bas.
Ils pensent sans doute que des bibliothèques de quartier, ça peut suffire pour une petite bougarde de 110.000 âmes, dans un petit coin peuplé de 400.000 habitants !

Du panache, bon sang ! Et arrêtez de signer des chèques de millions d'euros à tort et à travers...
Qui paye après, hein?

*****

"En attendant, on apprend par le Monde que le bâtiment reconverti en archives départementales coûtera le même prix que la médiathèque, excusez-nous de poser la question : pourquoi ne pas faire plutôt la médiathèque ? C'est souvent avec des questions simples qu'on avance... Citation de la municipalité dans le Monde "Le projet va coûter le même prix. Mais comme le département de la Seine-Maritime mettra 20 millions d'euros, la participation de la ville se réduira à 18 millions, contre 38 initialement". Très bien, pourquoi le Département ne finance pas plutôt une médiathèque... comme tous les départements de France pour toutes les médiathèques de France ? Le problème est bien là, aurons-nous un jour une médiathèque à Rouen. On l'avait, elle était là, elle poussait, et puis pschitt ! Au passage, nous sommes ravis d'apprendre que les impôts municipaux vont financer à hauteur de 18 millions les archives départementales... sans doute un autre cas unique en France. Encore une fois, toujours le même discours de notre part, revenons au projet initial plutôt que d'échafauder des recherches de solutions qui n'ont ni queue ni tête..."

Extrait du blog "Sauvons la médiathèque de Rouen!"