Entre deux recensements, bonne surprise ! Rouen a gagné près de 4 000 habitants. Une situation qui contraste avec la diminution de la population de l'agglomération rouennaise, qui totalise 388 798 personnes, une baisse de 0,3 %. L'agglomération de Rouen se place ainsi à la treizième place en France, juste derrière celle de Grenoble et devant celle de Valenciennes. En Normandie, la bataille pour une future capitale régionale étant aujourd'hui ouverte, Rouen cultive le paradoxe : son agglomération est de loin la plus grande devant celles de Caen (240 000 habitants) et du Havre (238 780), mais la ville centre, elle, est la plus petite : 110 276 contre 3 000 personnes de plus à Caen et 75 000 de plus au Havre. Qu'en dit Valérie Fourneyron, le maire PS de Rouen ? Ravie de voir le nombre d'habitants en progression, elle souligne que le défi est désormais de réussir « la densification de la ville ». Car elle se fixe un objectif : 130 000 Rouennais d'ici à quinze ans.

Le Point du 29 janvier 2009.

On se demande vraiment, mis à part 3000 habitants, ce que Caen a de plus que Rouen. Rouen est vraiment une évidence pour le choix de cette fichue capitale !