nicolas-sarkozy-ump-retour-president

Depuis un moment, il voulait revenir. Simplement, voilà qui est fait. Certains diront - des mauvaises langues - qu'il n'a plus grand chose à dire. Au pire, l'avenir le dira à sa place.

Il avait envoyé des cartes postales. Il avait pris du recul.

Bien sûr, je parle de Nicolas Sarkozy. Vous ne pensez tout de même pas que je parle de moi ?

Mais quel intérêt de parler de soi ? Voilà bien un travers qui touche beaucoup !

De retour donc, Nicolas Sarkozy a déjà ménagé la chèvre et le chou en proposant l'abrogation et deux mariages. Je croyais que le courage d'un homme d'Etat, c'était de trancher, de décider.... Encore un compromis...Cela promet pour la suite...Bruno Le Maire, outsider brillant, avec près de 30%, n'est pas allé dans le sens du "Sens Commun" et s'est fait huer. Le courage, est-ce cela ? Pas simplement d'aller dans le sens d'une salle.

Alors, le retour de Nicolas Sarkozy avait tout pour plaire mais les récents choix sont une mauvaise démonstration des nouveaux choix de l'ancien président.

Les élections internes ont élu, ce samedi, le nouveau président de l'UMP. Nicolas Sarkozy est-il sorti grand gagnant dans cette affaire ?

Ce qui faisait la force de Nicolas Sarkozy dans son retour presque napoléonien - jexagère -, c'était de se mettre au-dessus de la mêlée après ces années de silence. Il faut tout bousculer, revenir sur ses erreurs, aller de l'avant en bousculant les fautes du passé, et là, Nicolas Sarkozy a un bilan. On ne peut lui retirer ce qui est échoué et ce qui est réussi. Face à l'action ou l'inaction présente de François Hollande, l'ancien président a un boulevard. Que va-t-il faire de cette chance historique, de cette voie royale ? Qui pour le contrer ? A gauche, personne n'est audible, personne n'a de majorité. Pour l'autre bord, Marine Le Pen n'est pas sérieuse, son programme politque aussi. Alors, l'alternance, c'est la droite ?  Et rien d'autre ?

On peut suivre les discours des uns et des autres sans pouvoir se déplacer et j'ai suivi ceux de Nicolas Sarkozy avec attention. S'en dégage un talent oratoire. Mais au delà des pirouettes d'avocat, quoi d'autre ?

Qui est meilleur que lui en France pour être aujourd'hui le leader politique de l'opposition ? 

Dans les prochains jours, aura-t-on les réponses ?