train-tunnelEn lisant les nouvelles de Rouen sur Google Actualités, on a pu apprendre qu'un homme était mort dans un tunnel ferroviaire à cinq heures du matin. Le Paris-Normandie, journal d'investigation, ne nous dira pas pourquoi cet homme se trouvait là, avec un autre qui n'a été que légèrement blessé. L' AFP, non plus. Savent rien ces journalistes. Les faits divers se contentent de s'étaler dans le glauque avec délectation, surtout dans la presse régionale. On saura juste que les trains ont été perturbés, et les horaires avec....A la bonne heure ! Voilà des excuses valables. Du lourd. Un mort, même si ça arrive souvent sur les rails, c'est du pain béni pour expliquer les retards.

Finalement, il aura fallu lire le site de RTL pour comprendre ce qu'on peut bien faire dans un tunnel à cinq heures du matin.

Les contrôleurs leur auraient demandé de descendre du train en gare de Val-de-Reuil peu après minuit, car ils n'avaient pas de billets. Ils auraient alors décidé de rentrer à Rouen en suivant les voies...

Les contrôleurs vont-ils être poursuivis ? Car même si ce n'est pas bien du tout de payer son billet, est-ce vraiment malin de faire descendre les gens qui n'ont pas payé en pleine nuit (en journée, pourquoi pas) ? Avec l'amende, ils paieront bien leur transport.
Quoi de plus normal que de vouloir revenir chez soi. Par tous les moyens. Et peut être les plus absurdes.

Les contrôleurs de la SNCF, qui sont un peu moins shérifs que ceux de la TCAR, vont peut être revoir leurs méthodes d'intimidation. 

En même temps quand on voit les tarifs sans cesse en hausse de la SNCF, resquiller va peut être devenir la norme...pour voir le bout du tunnel.